Autre

Lait de poule, gâteau aux fruits, fondue et plus : les 15 aliments les plus malsains des Fêtes

Lait de poule, gâteau aux fruits, fondue et plus : les 15 aliments les plus malsains des Fêtes


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Ne vous sentez pas coupable de vous faire plaisir en cette période des Fêtes, mais il est bon de savoir quels aliments sont les moins sains

pense stock

Le gâteau dense à base de fruits imbibés de sucre et séchés a une longue histoire, mais cela ne le rend pas plus sain.

Les vacances sont les rares moments de l'année où l'on peut laisser de côté les conseils nutritionnels et se livrer à nos aliments les plus réconfortants. Par conséquent, ces informations ne visent pas à vous culpabiliser ou à vous faire honte, mais plutôt à vous assurer que vous êtes conscient des dangers. Mais les vacances nous offrent également un accès illimité à ces aliments, ce qui rend parfois difficile le contrôle de notre alimentation.

Cliquez ici pour voir le lait de poule, gâteau aux fruits, fondue et plus : le diaporama des 15 aliments les plus malsains des Fêtes

Bien qu'aucun aliment de cette liste ne soit explicitement dangereux en soi, la simple quantité de calories, de sucre et de graisses saturées que ces aliments contiennent en pourcentage variable peut présenter un risque pour les membres de la famille souffrant d'un taux de cholestérol élevé, de diabète ou de maladie cardiaque. Et savoir quels types d'aliments de vacances sont particulièrement mauvais sur le plan nutritionnel est un avantage pour tout le monde. Si vous savez à quoi vous vous livrez, vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour rester sur la bonne voie avec votre régime alimentaire ou votre programme d'exercices. .

Profitez de toute la nourriture délicieuse en cette période des Fêtes, même les 15 plus malsaines.


Les pires aliments de vacances au monde

Juste au moment où vous pensiez que les biscuits au sucre de Noël de grand-mère et le rhum au beurre chaud étaient les pires démolisseurs de tour de taille, ces 12 aliments de vacances du monde entier pourraient, euh, prendre le gâteau. Plein de beurre, de sucre et d'ingrédients notoirement gras, la seule chose que ces aliments internationaux offrent en cette période des Fêtes est le cadeau de la circonférence. Découvrez quel plat frit en couches de sauce remporte le premier prix du pire plat de vacances au monde.

Ce n'est un secret pour personne que les Allemands adorent leur viande, et le Schäufele, un plat du sud de l'Allemagne, fait la fierté de ce pays. Ce plat d'épaule de porc gras, souvent séché, est préparé au moins de deux manières différentes : en Franconie, il est assaisonné de sel, de poivre et d'épices, mis dans une cocotte et recouvert de légumes racines, d'oignons et de bière. Ensuite, il est recouvert de sauce et servi avec des boulettes de pommes de terre et du chou. À Baden, il a mijoté pendant des heures dans un bain de vin, d'eau, de vinaigre, d'oignons et d'herbes, puis servi avec une salade de pommes de terre. Six onces d'épaule de porc rôti contiennent plus de 450 calories et 14 grammes de graisses saturées, donc ce plat commence par un facteur d'obstruction des artères élevé, mais ajoutez ensuite de la sauce et des boulettes de pommes de terre (seulement 300 calories par portion), et vous aurez l'air à une bombe calorique de Noël.

Bien que les Grecs soient connus pour leur régime méditerranéen sain pour le cœur, ils semblent faire une exception pour les vacances. Les loukoumades sont des pâtisseries faites de pâte frite, imbibées de sirop sucré ou de miel, puis recouvertes de cannelle, et parfois de sucre en poudre. Selon des recettes authentiques, un seul de ces beignets grecs vous coûtera entre 200 et 300 calories et plus de 30 grammes de sucre !

Ce plat de viande combine du bœuf, du porc et parfois de l'agneau, du sel, de l'eau, des oignons et des feuilles de laurier. Le résultat est un plat de viande copieux qui vous coûtera environ 450 calories par portion, sans parler des fortes doses de graisses saturées provenant de la viande de ragoût pas si maigre ! Souvent servi avec des pommes de terre, ce plat pourrait facilement réduire votre apport calorique pour la journée. Assurez-vous de garder de la place pour le renne, un autre plat finlandais populaire !

Oubliez le rhum beurré ! Les Cubains ont leur propre forme de lait de poule, à base de lait concentré, de rhum, de sucre, de cannelle ou de vanille, de zeste de citron et de jaune d'œuf. Cette boisson mousseuse est comme Noël dans une tasse, mais elle vous coûtera aussi en calories. Certaines des versions les plus riches contiennent jusqu'à 500 calories par verre, plus deux tasses de sucre par recette !

Même si ce n'est pas un jour férié, certaines régions de Chine célèbrent les traditions de Noël. L'un des plus malsains : manger du canard laqué. Spécialité de Pékin, le canard laqué est un riche plat de canard rôti recouvert d'un mélange acidulé de miel, de gingembre et parfois de sauce Hoisin. À lui seul, six onces de canard contiennent 354 calories et près de 10 grammes de graisses saturées ! Ajoutez la sauce remplie de sodium et le plat d'accompagnement commun des crêpes à la mandarine, et vous obtenez un repas qui ira parfaitement avec votre régime.

Les Sud-Américains ne plaisantent pas quand il s'agit de se faire plaisir pendant les vacances. Le pan de jamon est assez simple - c'est un sandwich composé de jambon, de bacon, de raisins secs et d'olives farcies au piment enveloppé dans une pâte feuilletée sucrée. Avec environ 1 000 mg de sodium dans seulement trois onces de jambon cru, votre tension artérielle montera en flèche rien qu'en le regardant ! Les près de 500 calories dans un petit sandwich vous aideront non plus à avoir l'air svelte le soir du Nouvel An.

Comme si le bœuf haché était suffisamment gras, les Néo-Zélandais ont ajouté de la sauce et l'ont cuit dans de la pâte à tarte pour en faire un véritable festin de vacances. Deux mini tartes contiennent au moins 370 calories, plus un gros morceau de sodium du bouillon utilisé dans la garniture et la graisse du beurre utilisé pour faire l'extérieur de la pâtisserie.

Les Philippins utilisent des ingrédients naturels comme le lait de coco pour préparer des desserts riches. Bibingka est un type de gâteau de riz à base de farine de riz sucré, de sucre, de beurre clarifié et de lait de coco, ainsi que d'œufs et d'extrait de vanille, selon la recette. Il est ensuite cuit et recouvert de beurre et de sucre. Une portion vous coûtera plus de 600 calories et 33 grammes de gras !

Ce gâteau aux fruits portugais est généralement consommé de Noël jusqu'au Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon le 6 janvier. Certaines versions, comme le bolo rei de chocolate, augmentent le nombre de calories avec l'ajout de pépites de chocolat. Une portion de bolo rei traditionnel équivaut à 1/20 d'un gâteau, et cette portion minuscule vous coûtera près de 300 calories ! Assurez-vous simplement de ne pas obtenir la tranche avec la fève crue, ou vous devrez acheter le bolo rei l'année prochaine.

Datant de plusieurs siècles, l'oie rôtie est une tradition du réveillon de Noël en France, ainsi que dans d'autres régions d'Europe (et même d'Amérique !). Une oie n'est que de la viande brune, ce qui signifie qu'elle est beaucoup plus grasse que d'autres oiseaux de vacances comme la dinde. Seulement six onces d'oie rôtie avec la peau contiennent plus de 300 calories et 22 grammes de graisse - et cela sans la farce ni la sauce. Tirez sur ces deux-là et vous serez celui qui est bourré.

Installé par les Européens, il n'est pas surprenant que les Sud-Africains aient maintenu la tradition de servir un pudding délicieusement crémeux comme dessert de Noël. Le malvapoeding, ou pudding à la guimauve, combine du sucre, du beurre, du lait et de la farine pour faire un pudding, puis l'étouffe avec une crème épaisse et une sauce remplie de sucre, créant la texture spongieuse qui lui donne son nom. Une tasse de ce dessert contient 400 calories, ce qui n'est pas inhabituel, mais ce qui perturbe votre alimentation, ce sont les 13 grammes de graisses saturées et 30 grammes de sucre.

Un seau à l'ancienne de KFC est la spécialité de Noël du Japon. Bien que Noël ne soit pas une fête nationale et qu'un très petit pourcentage de la population soit chrétienne, les Japonais se joignent aux Américains pour installer des arbres de Noël, organiser des fêtes et se régaler d'aliments engraissants ! L'engouement pour les KFC a commencé parce que les citoyens japonais pouvaient trouver des dindes ou des poulets entiers sur d'autres marchés. Avec un peu de marketing stratégique, Kentucky Fried Chicken a lancé son premier repas de Noël en 1974, et l'année dernière, la société estime avoir vendu 240 000 barils de fête de Noël, qui comprennent du poulet frit, une salade et un gâteau au chocolat. Ils sont si populaires que les gens doivent souvent les commander des mois à l'avance ! Avec 510 calories, 7 grammes de graisses saturées et plus de 1 000 mg de sodium dans une poitrine de poulet extra croustillante, ce repas est une crise cardiaque dans un seau.


Les pires aliments de vacances au monde

Juste au moment où vous pensiez que les biscuits au sucre de Noël de grand-mère et le rhum au beurre chaud étaient les pires démolisseurs de tour de taille, ces 12 aliments de vacances du monde entier pourraient, euh, prendre le gâteau. Plein de beurre, de sucre et d'ingrédients notoirement gras, la seule chose que ces aliments internationaux offrent en cette période des Fêtes est le cadeau de la circonférence. Découvrez quel plat frit en couches de sauce remporte le premier prix du pire plat de vacances au monde.

Ce n'est un secret pour personne que les Allemands adorent leur viande, et le Schäufele, un plat du sud de l'Allemagne, fait la fierté de ce pays. Ce plat d'épaule de porc gras, souvent séché, est préparé au moins de deux manières différentes : en Franconie, il est assaisonné de sel, de poivre et d'épices, mis dans une cocotte et recouvert de légumes racines, d'oignons et de bière. Ensuite, il est recouvert de sauce et servi avec des boulettes de pommes de terre et du chou. À Baden, il a mijoté pendant des heures dans un bain de vin, d'eau, de vinaigre, d'oignons et d'herbes, puis servi avec une salade de pommes de terre. Six onces d'épaule de porc rôti contiennent plus de 450 calories et 14 grammes de graisses saturées, donc ce plat commence par un facteur d'obstruction des artères élevé, mais ajoutez ensuite de la sauce et des boulettes de pommes de terre (seulement 300 calories par portion), et vous aurez l'air à une bombe calorique de Noël.

Bien que les Grecs soient connus pour leur régime méditerranéen sain pour le cœur, ils semblent faire une exception pour les vacances. Les loukoumades sont des pâtisseries faites de pâte frite, imbibées de sirop sucré ou de miel, puis recouvertes de cannelle, et parfois de sucre en poudre. Selon des recettes authentiques, un seul de ces beignets grecs vous coûtera entre 200 et 300 calories et plus de 30 grammes de sucre !

Ce plat de viande combine du bœuf, du porc et parfois de l'agneau, du sel, de l'eau, des oignons et des feuilles de laurier. Le résultat est un plat de viande copieux qui vous coûtera environ 450 calories par portion, sans parler des fortes doses de graisses saturées provenant de la viande de ragoût pas si maigre ! Souvent servi avec des pommes de terre, ce plat pourrait facilement réduire votre apport calorique pour la journée. Assurez-vous de garder de la place pour le renne, un autre plat finlandais populaire !

Oubliez le rhum beurré ! Les Cubains ont leur propre forme de lait de poule, à base de lait concentré, de rhum, de sucre, de cannelle ou de vanille, de zeste de citron et de jaune d'œuf. Cette boisson mousseuse est comme Noël dans une tasse, mais elle vous coûtera aussi en calories. Certaines des versions les plus riches contiennent jusqu'à 500 calories par verre, plus deux tasses de sucre par recette !

Même si ce n'est pas un jour férié, certaines régions de Chine célèbrent les traditions de Noël. L'un des plus malsains : manger du canard laqué. Spécialité de Pékin, le canard laqué est un riche plat de canard rôti recouvert d'un mélange acidulé de miel, de gingembre et parfois de sauce Hoisin. À lui seul, six onces de canard contiennent 354 calories et près de 10 grammes de graisses saturées ! Ajoutez la sauce remplie de sodium et le plat d'accompagnement commun des crêpes à la mandarine, et vous obtenez un repas qui ira parfaitement avec votre régime.

Les Sud-Américains ne plaisantent pas quand il s'agit de se faire plaisir pendant les vacances. Le pan de jamon est assez simple - c'est un sandwich composé de jambon, de bacon, de raisins secs et d'olives farcies au piment enveloppé dans une pâte feuilletée sucrée. Avec environ 1 000 mg de sodium dans seulement trois onces de jambon cru, votre tension artérielle montera en flèche rien qu'en le regardant ! Les près de 500 calories dans un petit sandwich vous aideront non plus à avoir l'air svelte le soir du Nouvel An.

Comme si le bœuf haché était suffisamment gras, les Néo-Zélandais ont ajouté de la sauce et l'ont cuit dans de la pâte à tarte pour en faire un véritable festin de vacances. Deux mini tartes contiennent au moins 370 calories, plus un gros morceau de sodium du bouillon utilisé dans la garniture et la graisse du beurre utilisé pour faire l'extérieur de la pâtisserie.

Les Philippins utilisent des ingrédients naturels comme le lait de coco pour préparer des desserts riches. Bibingka est un type de gâteau de riz à base de farine de riz sucré, de sucre, de beurre clarifié et de lait de coco, ainsi que d'œufs et d'extrait de vanille, selon la recette. Il est ensuite cuit et recouvert de beurre et de sucre. Une portion vous coûtera plus de 600 calories et 33 grammes de gras !

Ce gâteau aux fruits portugais est généralement consommé de Noël jusqu'au Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon le 6 janvier. Certaines versions, comme le bolo rei de chocolate, augmentent le nombre de calories avec l'ajout de pépites de chocolat. Une portion de bolo rei traditionnel équivaut à 1/20 d'un gâteau, et cette portion minuscule vous coûtera près de 300 calories ! Assurez-vous simplement de ne pas obtenir la tranche avec la fève crue, ou vous devrez acheter le bolo rei l'année prochaine.

Datant de plusieurs siècles, l'oie rôtie est une tradition du réveillon de Noël en France, ainsi que dans d'autres régions d'Europe (et même d'Amérique !). Une oie n'est que de la viande brune, ce qui signifie qu'elle est beaucoup plus grasse que d'autres oiseaux de vacances comme la dinde. Seulement six onces d'oie rôtie avec la peau contiennent plus de 300 calories et 22 grammes de graisse - et cela sans la farce ni la sauce. Tirez sur ces deux-là et vous serez celui qui est bourré.

Installé par les Européens, il n'est pas surprenant que les Sud-Africains aient maintenu la tradition de servir un pudding délicieusement crémeux comme dessert de Noël. Le malvapoeding, ou pudding à la guimauve, combine du sucre, du beurre, du lait et de la farine pour faire un pudding, puis l'étouffe avec une crème épaisse et une sauce remplie de sucre, créant la texture spongieuse qui lui donne son nom. Une tasse de ce dessert contient 400 calories, ce qui n'est pas inhabituel, mais ce qui perturbe votre alimentation, ce sont les 13 grammes de graisses saturées et 30 grammes de sucre.

Un seau à l'ancienne de KFC est la spécialité de Noël du Japon. Bien que Noël ne soit pas une fête nationale et qu'un très petit pourcentage de la population soit chrétienne, les Japonais se joignent aux Américains pour installer des arbres de Noël, organiser des fêtes et se régaler d'aliments engraissants ! L'engouement pour les KFC a commencé parce que les citoyens japonais pouvaient trouver des dindes ou des poulets entiers sur d'autres marchés. Avec un peu de marketing stratégique, Kentucky Fried Chicken a lancé son premier repas de Noël en 1974, et l'année dernière, la société estime avoir vendu 240 000 barils de fête de Noël, qui comprennent du poulet frit, une salade et un gâteau au chocolat. Ils sont si populaires que les gens doivent souvent les commander des mois à l'avance ! Avec 510 calories, 7 grammes de graisses saturées et plus de 1 000 mg de sodium dans une poitrine de poulet extra croustillante, ce repas est une crise cardiaque dans un seau.


Les pires aliments de vacances au monde

Juste au moment où vous pensiez que les biscuits au sucre de Noël de grand-mère et le rhum au beurre chaud étaient les pires démolisseurs de tour de taille, ces 12 aliments de vacances du monde entier pourraient, euh, prendre le gâteau. Plein de beurre, de sucre et d'ingrédients notoirement gras, la seule chose que ces aliments internationaux offrent en cette période des Fêtes est le cadeau de la circonférence. Découvrez quel plat frit en couches de sauce remporte le premier prix du pire plat de vacances au monde.

Ce n'est un secret pour personne que les Allemands adorent leur viande, et le Schäufele, un plat du sud de l'Allemagne, fait la fierté de ce pays. Ce plat d'épaule de porc gras, souvent séché, est préparé au moins de deux manières différentes : en Franconie, il est assaisonné de sel, de poivre et d'épices, mis dans une cocotte et recouvert de légumes racines, d'oignons et de bière. Ensuite, il est recouvert de sauce et servi avec des boulettes de pommes de terre et du chou. À Baden, il a mijoté pendant des heures dans un bain de vin, d'eau, de vinaigre, d'oignons et d'herbes, puis servi avec une salade de pommes de terre. Six onces d'épaule de porc rôti contiennent plus de 450 calories et 14 grammes de graisses saturées, donc ce plat commence par un facteur d'obstruction des artères élevé, mais ajoutez ensuite de la sauce et des boulettes de pommes de terre (seulement 300 calories par portion), et vous aurez l'air à une bombe calorique de Noël.

Bien que les Grecs soient connus pour leur régime méditerranéen sain pour le cœur, ils semblent faire une exception pour les vacances. Les loukoumades sont des pâtisseries faites de pâte frite, imbibées de sirop sucré ou de miel, puis recouvertes de cannelle, et parfois de sucre en poudre. Selon des recettes authentiques, un seul de ces beignets grecs vous coûtera entre 200 et 300 calories et plus de 30 grammes de sucre !

Ce plat de viande combine du bœuf, du porc et parfois de l'agneau, du sel, de l'eau, des oignons et des feuilles de laurier. Le résultat est un plat de viande copieux qui vous coûtera environ 450 calories par portion, sans parler des fortes doses de graisses saturées provenant de la viande de ragoût pas si maigre ! Souvent servi avec des pommes de terre, ce plat pourrait facilement réduire votre apport calorique pour la journée. Assurez-vous de garder de la place pour le renne, un autre plat finlandais populaire !

Oubliez le rhum beurré ! Les Cubains ont leur propre forme de lait de poule, à base de lait concentré, de rhum, de sucre, de cannelle ou de vanille, de zeste de citron et de jaune d'œuf. Cette boisson mousseuse est comme Noël dans une tasse, mais elle vous coûtera aussi en calories. Certaines des versions les plus riches contiennent jusqu'à 500 calories par verre, plus deux tasses de sucre par recette !

Même si ce n'est pas un jour férié, certaines régions de Chine célèbrent les traditions de Noël. L'un des plus malsains : manger du canard laqué. Spécialité de Pékin, le canard laqué est un riche plat de canard rôti recouvert d'un mélange acidulé de miel, de gingembre et parfois de sauce Hoisin. À lui seul, six onces de canard contiennent 354 calories et près de 10 grammes de graisses saturées ! Ajoutez la sauce remplie de sodium et le plat d'accompagnement commun des crêpes à la mandarine, et vous obtenez un repas qui ira parfaitement avec votre régime.

Les Sud-Américains ne plaisantent pas quand il s'agit de se faire plaisir pendant les vacances. Le pan de jamon est assez simple - c'est un sandwich composé de jambon, de bacon, de raisins secs et d'olives farcies au piment enveloppé dans une pâte feuilletée sucrée. Avec environ 1 000 mg de sodium dans seulement trois onces de jambon cru, votre tension artérielle montera en flèche rien qu'en le regardant ! Les près de 500 calories dans un petit sandwich vous aideront non plus à avoir l'air svelte le soir du Nouvel An.

Comme si le bœuf haché était suffisamment gras, les Néo-Zélandais ont ajouté de la sauce et l'ont cuit dans de la pâte à tarte pour en faire un véritable festin de vacances. Deux mini tartes contiennent au moins 370 calories, plus un gros morceau de sodium du bouillon utilisé dans la garniture et la graisse du beurre utilisé pour faire l'extérieur de la pâtisserie.

Les Philippins utilisent des ingrédients naturels comme le lait de coco pour préparer des desserts riches. Bibingka est un type de gâteau de riz à base de farine de riz sucré, de sucre, de beurre clarifié et de lait de coco, ainsi que d'œufs et d'extrait de vanille, selon la recette. Il est ensuite cuit et recouvert de beurre et de sucre. Une portion vous coûtera plus de 600 calories et 33 grammes de gras !

Ce gâteau aux fruits portugais est généralement consommé de Noël jusqu'au Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon le 6 janvier. Certaines versions, comme le bolo rei de chocolate, augmentent le nombre de calories avec l'ajout de pépites de chocolat. Une portion de bolo rei traditionnel équivaut à 1/20 d'un gâteau, et cette portion minuscule vous coûtera près de 300 calories ! Assurez-vous simplement de ne pas obtenir la tranche avec la fève crue, ou vous devrez acheter le bolo rei l'année prochaine.

Datant de plusieurs siècles, l'oie rôtie est une tradition du réveillon de Noël en France, ainsi que dans d'autres régions d'Europe (et même d'Amérique !). Une oie n'est que de la viande brune, ce qui signifie qu'elle est beaucoup plus grasse que d'autres oiseaux de vacances comme la dinde. Seulement six onces d'oie rôtie avec la peau contiennent plus de 300 calories et 22 grammes de graisse - et cela sans la farce ni la sauce. Tirez sur ces deux-là et vous serez celui qui est bourré.

Installé par les Européens, il n'est pas surprenant que les Sud-Africains aient maintenu la tradition de servir un pudding délicieusement crémeux comme dessert de Noël. Le malvapoeding, ou pudding à la guimauve, combine du sucre, du beurre, du lait et de la farine pour faire un pudding, puis l'étouffe avec une crème épaisse et une sauce remplie de sucre, créant la texture spongieuse qui lui donne son nom. Une tasse de ce dessert contient 400 calories, ce qui n'est pas inhabituel, mais ce qui perturbe votre alimentation, ce sont les 13 grammes de graisses saturées et 30 grammes de sucre.

Un seau à l'ancienne de KFC est la spécialité de Noël du Japon. Bien que Noël ne soit pas une fête nationale et qu'un très petit pourcentage de la population soit chrétienne, les Japonais se joignent aux Américains pour installer des arbres de Noël, organiser des fêtes et se régaler d'aliments engraissants ! L'engouement pour les KFC a commencé parce que les citoyens japonais pouvaient trouver des dindes ou des poulets entiers sur d'autres marchés. Avec un peu de marketing stratégique, Kentucky Fried Chicken a lancé son premier repas de Noël en 1974, et l'année dernière, la société estime avoir vendu 240 000 barils de fête de Noël, qui comprennent du poulet frit, une salade et un gâteau au chocolat. Ils sont si populaires que les gens doivent souvent les commander des mois à l'avance ! Avec 510 calories, 7 grammes de graisses saturées et plus de 1 000 mg de sodium dans une poitrine de poulet extra croustillante, ce repas est une crise cardiaque dans un seau.


Les pires aliments de vacances au monde

Juste au moment où vous pensiez que les biscuits au sucre de Noël de grand-mère et le rhum au beurre chaud étaient les pires démolisseurs de tour de taille, ces 12 aliments de vacances du monde entier pourraient, euh, prendre le gâteau. Plein de beurre, de sucre et d'ingrédients notoirement gras, la seule chose que ces aliments internationaux offrent en cette période des Fêtes est le cadeau de la circonférence. Découvrez quel plat frit en couches de sauce remporte le premier prix du pire plat de vacances au monde.

Ce n'est un secret pour personne que les Allemands adorent leur viande, et le Schäufele, un plat du sud de l'Allemagne, fait la fierté de ce pays. Ce plat d'épaule de porc gras, souvent séché, est préparé au moins de deux manières différentes : en Franconie, il est assaisonné de sel, de poivre et d'épices, mis dans une cocotte et recouvert de légumes racines, d'oignons et de bière. Ensuite, il est recouvert de sauce et servi avec des boulettes de pommes de terre et du chou. À Baden, il a mijoté pendant des heures dans un bain de vin, d'eau, de vinaigre, d'oignons et d'herbes, puis servi avec une salade de pommes de terre. Six onces d'épaule de porc rôti contiennent plus de 450 calories et 14 grammes de graisses saturées, donc ce plat commence par un facteur d'obstruction des artères élevé, mais ajoutez ensuite de la sauce et des boulettes de pommes de terre (seulement 300 calories par portion), et vous aurez l'air à une bombe calorique de Noël.

Bien que les Grecs soient connus pour leur régime méditerranéen sain pour le cœur, ils semblent faire une exception pour les vacances. Les loukoumades sont des pâtisseries faites de pâte frite, imbibées de sirop sucré ou de miel, puis recouvertes de cannelle, et parfois de sucre en poudre. Selon des recettes authentiques, un seul de ces beignets grecs vous coûtera entre 200 et 300 calories et plus de 30 grammes de sucre !

Ce plat de viande combine du bœuf, du porc et parfois de l'agneau, du sel, de l'eau, des oignons et des feuilles de laurier. Le résultat est un plat de viande copieux qui vous coûtera environ 450 calories par portion, sans parler des fortes doses de graisses saturées provenant de la viande de ragoût pas si maigre ! Souvent servi avec des pommes de terre, ce plat pourrait facilement réduire votre apport calorique pour la journée. Assurez-vous de garder de la place pour le renne, un autre plat finlandais populaire !

Oubliez le rhum beurré ! Les Cubains ont leur propre forme de lait de poule, à base de lait concentré, de rhum, de sucre, de cannelle ou de vanille, de zeste de citron et de jaune d'œuf. Cette boisson mousseuse est comme Noël dans une tasse, mais elle vous coûtera aussi en calories. Certaines des versions les plus riches contiennent jusqu'à 500 calories par verre, plus deux tasses de sucre par recette !

Même si ce n'est pas un jour férié, certaines régions de Chine célèbrent les traditions de Noël. L'un des plus malsains : manger du canard laqué. Spécialité de Pékin, le canard laqué est un riche plat de canard rôti recouvert d'un mélange acidulé de miel, de gingembre et parfois de sauce Hoisin. À lui seul, six onces de canard contiennent 354 calories et près de 10 grammes de graisses saturées ! Ajoutez la sauce remplie de sodium et le plat d'accompagnement commun des crêpes à la mandarine, et vous obtenez un repas qui ira parfaitement avec votre régime.

Les Sud-Américains ne plaisantent pas quand il s'agit de se faire plaisir pendant les vacances. Le pan de jamon est assez simple - c'est un sandwich composé de jambon, de bacon, de raisins secs et d'olives farcies au piment enveloppé dans une pâte feuilletée sucrée. Avec environ 1 000 mg de sodium dans seulement trois onces de jambon cru, votre tension artérielle montera en flèche rien qu'en le regardant ! Les près de 500 calories dans un petit sandwich vous aideront non plus à avoir l'air svelte le soir du Nouvel An.

Comme si le bœuf haché était suffisamment gras, les Néo-Zélandais ont ajouté de la sauce et l'ont cuit dans de la pâte à tarte pour en faire un véritable festin de vacances. Deux mini tartes contiennent au moins 370 calories, plus un gros morceau de sodium du bouillon utilisé dans la garniture et la graisse du beurre utilisé pour faire l'extérieur de la pâtisserie.

Les Philippins utilisent des ingrédients naturels comme le lait de coco pour préparer des desserts riches. Bibingka est un type de gâteau de riz à base de farine de riz sucré, de sucre, de beurre clarifié et de lait de coco, ainsi que d'œufs et d'extrait de vanille, selon la recette. Il est ensuite cuit et recouvert de beurre et de sucre. Une portion vous coûtera plus de 600 calories et 33 grammes de gras !

Ce gâteau aux fruits portugais est généralement consommé de Noël jusqu'au Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon le 6 janvier. Mais ne laissez pas le fruit vous tromper&mdashit&rsquos cristallisé, ce qui signifie qu'il est recouvert de sirop sucré. Certaines versions, comme le bolo rei de chocolate, augmentent le nombre de calories avec l'ajout de pépites de chocolat. Une portion de bolo rei traditionnel équivaut à 1/20 d'un gâteau, et cette portion minuscule vous coûtera près de 300 calories ! Assurez-vous simplement de ne pas obtenir la tranche avec la fève crue, ou vous devrez acheter le bolo rei l'année prochaine.

Datant de plusieurs siècles, l'oie rôtie est une tradition du réveillon de Noël en France, ainsi que dans d'autres régions d'Europe (et même d'Amérique !). Une oie n'est que de la viande brune, ce qui signifie qu'elle est beaucoup plus grasse que d'autres oiseaux de vacances comme la dinde. Seulement six onces d'oie rôtie avec la peau contiennent plus de 300 calories et 22 grammes de graisse - et cela sans la farce ni la sauce. Tirez sur ces deux-là et vous serez celui qui est bourré.

Installé par les Européens, il n'est pas surprenant que les Sud-Africains aient maintenu la tradition de servir un pudding délicieusement crémeux comme dessert de Noël. Le malvapoeding, ou pudding à la guimauve, combine du sucre, du beurre, du lait et de la farine pour faire un pudding, puis l'étouffe avec une crème épaisse et une sauce remplie de sucre, créant la texture spongieuse qui lui donne son nom. Une tasse de ce dessert contient 400 calories, ce qui n'est pas inhabituel, mais ce qui perturbe votre alimentation, ce sont les 13 grammes de graisses saturées et 30 grammes de sucre.

Un seau à l'ancienne de KFC est la spécialité de Noël du Japon. Bien que Noël ne soit pas une fête nationale et qu'un très petit pourcentage de la population soit chrétienne, les Japonais se joignent aux Américains pour installer des arbres de Noël, organiser des fêtes et se régaler d'aliments engraissants ! L'engouement pour les KFC a commencé parce que les citoyens japonais pouvaient trouver des dindes ou des poulets entiers sur d'autres marchés. Avec un peu de marketing stratégique, Kentucky Fried Chicken a lancé son premier repas de Noël en 1974, et l'année dernière, la société estime avoir vendu 240 000 barils de fête de Noël, qui comprennent du poulet frit, une salade et un gâteau au chocolat. Ils sont si populaires que les gens doivent souvent les commander des mois à l'avance ! Avec 510 calories, 7 grammes de graisses saturées et plus de 1 000 mg de sodium dans une poitrine de poulet extra croustillante, ce repas est une crise cardiaque dans un seau.


Les pires aliments de vacances au monde

Juste au moment où vous pensiez que les biscuits au sucre de Noël de grand-mère et le rhum au beurre chaud étaient les pires démolisseurs de tour de taille, ces 12 aliments de vacances du monde entier pourraient, euh, prendre le gâteau. Plein de beurre, de sucre et d'ingrédients notoirement gras, la seule chose que ces aliments internationaux offrent en cette période des Fêtes est le cadeau de la circonférence. Découvrez quel plat frit en couches de sauce remporte le premier prix du pire plat de vacances au monde.

Ce n'est un secret pour personne que les Allemands adorent leur viande, et le Schäufele, un plat du sud de l'Allemagne, fait la fierté de ce pays. Ce plat d'épaule de porc gras, souvent séché, est préparé au moins de deux manières différentes : en Franconie, il est assaisonné de sel, de poivre et d'épices, mis dans une cocotte et recouvert de légumes racines, d'oignons et de bière. Ensuite, il est recouvert de sauce et servi avec des boulettes de pommes de terre et du chou. À Baden, il a mijoté pendant des heures dans un bain de vin, d'eau, de vinaigre, d'oignons et d'herbes, puis servi avec une salade de pommes de terre. Six onces d'épaule de porc rôti contiennent plus de 450 calories et 14 grammes de graisses saturées, donc ce plat commence par un facteur d'obstruction des artères élevé, mais ajoutez ensuite de la sauce et des boulettes de pommes de terre (seulement 300 calories par portion), et vous aurez l'air à une bombe calorique de Noël.

Bien que les Grecs soient connus pour leur régime méditerranéen sain pour le cœur, ils semblent faire une exception pour les vacances. Les loukoumades sont des pâtisseries faites de pâte frite, imbibées de sirop sucré ou de miel, puis recouvertes de cannelle, et parfois de sucre en poudre. Selon des recettes authentiques, un seul de ces beignets grecs vous coûtera entre 200 et 300 calories et plus de 30 grammes de sucre !

Ce plat de viande combine du bœuf, du porc et parfois de l'agneau, du sel, de l'eau, des oignons et des feuilles de laurier. Le résultat est un plat de viande copieux qui vous coûtera environ 450 calories par portion, sans parler des fortes doses de graisses saturées provenant de la viande de ragoût pas si maigre ! Souvent servi avec des pommes de terre, ce plat pourrait facilement réduire votre apport calorique pour la journée. Assurez-vous de garder de la place pour le renne, un autre plat finlandais populaire !

Oubliez le rhum beurré ! Les Cubains ont leur propre forme de lait de poule, à base de lait concentré, de rhum, de sucre, de cannelle ou de vanille, de zeste de citron et de jaune d'œuf. Cette boisson mousseuse est comme Noël dans une tasse, mais elle vous coûtera aussi en calories. Certaines des versions les plus riches contiennent jusqu'à 500 calories par verre, plus deux tasses de sucre par recette !

Même si ce n'est pas un jour férié, certaines régions de Chine célèbrent les traditions de Noël. L'un des plus malsains : manger du canard laqué. Spécialité de Pékin, le canard laqué est un riche plat de canard rôti recouvert d'un mélange acidulé de miel, de gingembre et parfois de sauce Hoisin. Just six ounces of duck alone contains 354 calories and almost 10 grams of saturated fat! Add in the sodium-filled sauce and the common side dish of Mandarin pancakes, and you have a meal that won&rsquot go swimmingly with your diet.

South Americans don&rsquot mess around when it comes to indulging throughout the holidays. The pan de jamon is simple enough--it&rsquos a sandwich made of ham, bacon, raisins, and pimento-stuffed olives wrapped up in sweet, flaky dough. With about 1,000 mg of sodium in just three ounces of cured ham, your blood pressure will spike just looking at it! The nearly 500 calories in a small sandwich won&rsquot help you look svelte come New Year&rsquos Eve, either.

As if ground beef wasn&rsquot fatty enough, New Zealanders added gravy and baked it in pie dough to make a truly gut-busting holiday feast. Two mini pies contain at least 370 calories, plus a hefty chunk of sodium from the broth used in the filling and fat from the butter used to make the pastry exterior.

Filipinos make use of natural ingredients like coconut milk to make rich desserts. Bibingka is a type of rice cake made with sweet rice flour, sugar, clarified butter, and coconut milk, as well as eggs and vanilla extract, depending on the recipe. It&rsquos then baked and topped with butter and sugar. One serving will cost you more than 600 calories and 33 grams of fat!

This Portuguese fruitcake is typically eaten from Christmastime until the Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon January 6. But don&rsquot let the fruit fool you&mdashit&rsquos crystallized, meaning it&rsquos covered in sugary syrup. Certain versions, like the bolo rei de chocolate, up the calorie count with the addition of chocolate chips. A serving of traditional bolo rei is 1/20 of a cake, and this miniscule portion will cost you close to 300 calories! Just be sure you don&rsquot get the slice with the raw broad bean, or you&rsquoll have to buy the bolo rei next year.

Dating back several centuries, roast goose is a Christmas Eve tradition in France, as well as other parts of Europe (and even America!). A goose is all dark meat, meaning it&rsquos significantly fattier than other holiday birds like turkey. Just six ounces of roasted goose with the skin on contains more than 300 calories and 22 grams of fat--and that&rsquos without the stuffing or gravy. Tack on those two and you&rsquoll be the one who&rsquos stuffed.

Settled by Europeans, it&rsquos no surprise that South Africans kept up the tradition of serving deliciously creamy pudding as a Christmas dessert. Malvapoeding, or marshmallow pudding, combines sugar, butter, milk, and flour to make a pudding, then smothers it with a heavy cream and sugar-filled sauce, creating the spongy texture that gives it its name. One cup of this dessert contains a not-unusual 400 calories, but what&rsquoll wreck your diet are the whopping 13 grams of saturated fat and 30 grams of sugar.

An old fashioned bucket of KFC is Japan&rsquos Christmas &ldquospecialty.&rdquo Though Christmas is not a national holiday, and a very small percentage of the population is Christian, the Japanese join Americans in setting up Christmas trees, hosting parties, and feasting on fattening foods! The KFC craze started because Japanese citizens couldn&rsquot find whole turkeys or chickens at other markets. With some strategic marketing, Kentucky Fried Chicken launched its first Christmas meal in 1974, and last year, the company estimates they sold 240,000 Christmas party barrels--which include fried chicken, a salad, and chocolate cake. They&rsquore so popular, in fact, people often have to order them months in advance! With 510 calories, 7 grams of saturated fat, and more than 1,000 mg of sodium in an extra crispy chicken breast, this meal is a heart attack in a bucket.


World's Worst Holiday Foods

Just when you thought Grandma&rsquos Christmas sugar cookies and hot buttered rum were the worst waistline wreckers out there, these 12 holiday foods from around the world may, er, take the cake. Full of butter, sugar, and notoriously fatty ingredients, the only thing these international foods are giving this holiday season is the gift of girth. See what deep-fried, gravy-layered dish takes first prize for the worst holiday food in the world.

It&rsquos no secret that Germans love their meat, and Schäufele, a southern German dish, does this country proud. This fatty, often cured, pork shoulder dish is made at least two different ways: In Franconia, it's seasoned with salt, pepper, and spices, put in a casserole dish, and covered with root vegetables, onions, and beer. Afterward, it&rsquos smothered with gravy and served with potato dumplings and cabbage. In Baden, it&rsquos simmered in a bath of wine, water, vinegar, onions, and herbs for hours, then served with potato salad. Six ounces of roasted pork shoulder contain more than 450 calories and 14 grams of saturated fat, so this dish starts off with a high artery-clogging factor, but then add gravy and potato dumplings (a mere 300 calories per serving), and you&rsquore looking at a Christmas calorie bomb.

Though the Greeks are known for their heart-healthy Mediterranean diet, they seem to make an exception for the holidays. Loukoumades are pastries made of fried dough, soaked in sugary syrup or honey, then covered with cinnamon, and sometimes powdered sugar. According to authentic recipes, just one of these Greek doughnuts will cost you between 200 to 300 calories and more than 30 grams of sugar!

This meaty dish combines beef, pork, and sometimes lamb, plus salt, water, onions, and bay leaves. The result is a hearty meat dish that will set you back about 450 calories per serving, not to mention hefty doses of saturated fat from the not-so-lean stew meat! Often served with potatoes, this dish could easily put a dent in your calorie intake for the day. Be sure to save room for reindeer, another popular Finnish dish!

Forget buttered rum! Cubans have their own form of eggnog, made with condensed milk, rum, sugar, cinnamon or vanilla, lemon rind, and egg yolk. This frothy drink is like Christmas in a cup, but it will also cost you in calories. Some of the richest versions contain up to 500 calories per glass, plus two cups of sugar per recipe!

Even though it&rsquos not a public holiday, some regions in China celebrate Christmas-like traditions. One of the unhealthiest: Eating Peking duck. A Beijing specialty, Peking duck is a rich roasted duck dish that is covered in a tangy mixture of honey, ginger, and sometimes Hoisin sauce. Just six ounces of duck alone contains 354 calories and almost 10 grams of saturated fat! Add in the sodium-filled sauce and the common side dish of Mandarin pancakes, and you have a meal that won&rsquot go swimmingly with your diet.

South Americans don&rsquot mess around when it comes to indulging throughout the holidays. The pan de jamon is simple enough--it&rsquos a sandwich made of ham, bacon, raisins, and pimento-stuffed olives wrapped up in sweet, flaky dough. With about 1,000 mg of sodium in just three ounces of cured ham, your blood pressure will spike just looking at it! The nearly 500 calories in a small sandwich won&rsquot help you look svelte come New Year&rsquos Eve, either.

As if ground beef wasn&rsquot fatty enough, New Zealanders added gravy and baked it in pie dough to make a truly gut-busting holiday feast. Two mini pies contain at least 370 calories, plus a hefty chunk of sodium from the broth used in the filling and fat from the butter used to make the pastry exterior.

Filipinos make use of natural ingredients like coconut milk to make rich desserts. Bibingka is a type of rice cake made with sweet rice flour, sugar, clarified butter, and coconut milk, as well as eggs and vanilla extract, depending on the recipe. It&rsquos then baked and topped with butter and sugar. One serving will cost you more than 600 calories and 33 grams of fat!

This Portuguese fruitcake is typically eaten from Christmastime until the Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon January 6. But don&rsquot let the fruit fool you&mdashit&rsquos crystallized, meaning it&rsquos covered in sugary syrup. Certain versions, like the bolo rei de chocolate, up the calorie count with the addition of chocolate chips. A serving of traditional bolo rei is 1/20 of a cake, and this miniscule portion will cost you close to 300 calories! Just be sure you don&rsquot get the slice with the raw broad bean, or you&rsquoll have to buy the bolo rei next year.

Dating back several centuries, roast goose is a Christmas Eve tradition in France, as well as other parts of Europe (and even America!). A goose is all dark meat, meaning it&rsquos significantly fattier than other holiday birds like turkey. Just six ounces of roasted goose with the skin on contains more than 300 calories and 22 grams of fat--and that&rsquos without the stuffing or gravy. Tack on those two and you&rsquoll be the one who&rsquos stuffed.

Settled by Europeans, it&rsquos no surprise that South Africans kept up the tradition of serving deliciously creamy pudding as a Christmas dessert. Malvapoeding, or marshmallow pudding, combines sugar, butter, milk, and flour to make a pudding, then smothers it with a heavy cream and sugar-filled sauce, creating the spongy texture that gives it its name. One cup of this dessert contains a not-unusual 400 calories, but what&rsquoll wreck your diet are the whopping 13 grams of saturated fat and 30 grams of sugar.

An old fashioned bucket of KFC is Japan&rsquos Christmas &ldquospecialty.&rdquo Though Christmas is not a national holiday, and a very small percentage of the population is Christian, the Japanese join Americans in setting up Christmas trees, hosting parties, and feasting on fattening foods! The KFC craze started because Japanese citizens couldn&rsquot find whole turkeys or chickens at other markets. With some strategic marketing, Kentucky Fried Chicken launched its first Christmas meal in 1974, and last year, the company estimates they sold 240,000 Christmas party barrels--which include fried chicken, a salad, and chocolate cake. They&rsquore so popular, in fact, people often have to order them months in advance! With 510 calories, 7 grams of saturated fat, and more than 1,000 mg of sodium in an extra crispy chicken breast, this meal is a heart attack in a bucket.


World's Worst Holiday Foods

Just when you thought Grandma&rsquos Christmas sugar cookies and hot buttered rum were the worst waistline wreckers out there, these 12 holiday foods from around the world may, er, take the cake. Full of butter, sugar, and notoriously fatty ingredients, the only thing these international foods are giving this holiday season is the gift of girth. See what deep-fried, gravy-layered dish takes first prize for the worst holiday food in the world.

It&rsquos no secret that Germans love their meat, and Schäufele, a southern German dish, does this country proud. This fatty, often cured, pork shoulder dish is made at least two different ways: In Franconia, it's seasoned with salt, pepper, and spices, put in a casserole dish, and covered with root vegetables, onions, and beer. Afterward, it&rsquos smothered with gravy and served with potato dumplings and cabbage. In Baden, it&rsquos simmered in a bath of wine, water, vinegar, onions, and herbs for hours, then served with potato salad. Six ounces of roasted pork shoulder contain more than 450 calories and 14 grams of saturated fat, so this dish starts off with a high artery-clogging factor, but then add gravy and potato dumplings (a mere 300 calories per serving), and you&rsquore looking at a Christmas calorie bomb.

Though the Greeks are known for their heart-healthy Mediterranean diet, they seem to make an exception for the holidays. Loukoumades are pastries made of fried dough, soaked in sugary syrup or honey, then covered with cinnamon, and sometimes powdered sugar. According to authentic recipes, just one of these Greek doughnuts will cost you between 200 to 300 calories and more than 30 grams of sugar!

This meaty dish combines beef, pork, and sometimes lamb, plus salt, water, onions, and bay leaves. The result is a hearty meat dish that will set you back about 450 calories per serving, not to mention hefty doses of saturated fat from the not-so-lean stew meat! Often served with potatoes, this dish could easily put a dent in your calorie intake for the day. Be sure to save room for reindeer, another popular Finnish dish!

Forget buttered rum! Cubans have their own form of eggnog, made with condensed milk, rum, sugar, cinnamon or vanilla, lemon rind, and egg yolk. This frothy drink is like Christmas in a cup, but it will also cost you in calories. Some of the richest versions contain up to 500 calories per glass, plus two cups of sugar per recipe!

Even though it&rsquos not a public holiday, some regions in China celebrate Christmas-like traditions. One of the unhealthiest: Eating Peking duck. A Beijing specialty, Peking duck is a rich roasted duck dish that is covered in a tangy mixture of honey, ginger, and sometimes Hoisin sauce. Just six ounces of duck alone contains 354 calories and almost 10 grams of saturated fat! Add in the sodium-filled sauce and the common side dish of Mandarin pancakes, and you have a meal that won&rsquot go swimmingly with your diet.

South Americans don&rsquot mess around when it comes to indulging throughout the holidays. The pan de jamon is simple enough--it&rsquos a sandwich made of ham, bacon, raisins, and pimento-stuffed olives wrapped up in sweet, flaky dough. With about 1,000 mg of sodium in just three ounces of cured ham, your blood pressure will spike just looking at it! The nearly 500 calories in a small sandwich won&rsquot help you look svelte come New Year&rsquos Eve, either.

As if ground beef wasn&rsquot fatty enough, New Zealanders added gravy and baked it in pie dough to make a truly gut-busting holiday feast. Two mini pies contain at least 370 calories, plus a hefty chunk of sodium from the broth used in the filling and fat from the butter used to make the pastry exterior.

Filipinos make use of natural ingredients like coconut milk to make rich desserts. Bibingka is a type of rice cake made with sweet rice flour, sugar, clarified butter, and coconut milk, as well as eggs and vanilla extract, depending on the recipe. It&rsquos then baked and topped with butter and sugar. One serving will cost you more than 600 calories and 33 grams of fat!

This Portuguese fruitcake is typically eaten from Christmastime until the Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon January 6. But don&rsquot let the fruit fool you&mdashit&rsquos crystallized, meaning it&rsquos covered in sugary syrup. Certain versions, like the bolo rei de chocolate, up the calorie count with the addition of chocolate chips. A serving of traditional bolo rei is 1/20 of a cake, and this miniscule portion will cost you close to 300 calories! Just be sure you don&rsquot get the slice with the raw broad bean, or you&rsquoll have to buy the bolo rei next year.

Dating back several centuries, roast goose is a Christmas Eve tradition in France, as well as other parts of Europe (and even America!). A goose is all dark meat, meaning it&rsquos significantly fattier than other holiday birds like turkey. Just six ounces of roasted goose with the skin on contains more than 300 calories and 22 grams of fat--and that&rsquos without the stuffing or gravy. Tack on those two and you&rsquoll be the one who&rsquos stuffed.

Settled by Europeans, it&rsquos no surprise that South Africans kept up the tradition of serving deliciously creamy pudding as a Christmas dessert. Malvapoeding, or marshmallow pudding, combines sugar, butter, milk, and flour to make a pudding, then smothers it with a heavy cream and sugar-filled sauce, creating the spongy texture that gives it its name. One cup of this dessert contains a not-unusual 400 calories, but what&rsquoll wreck your diet are the whopping 13 grams of saturated fat and 30 grams of sugar.

An old fashioned bucket of KFC is Japan&rsquos Christmas &ldquospecialty.&rdquo Though Christmas is not a national holiday, and a very small percentage of the population is Christian, the Japanese join Americans in setting up Christmas trees, hosting parties, and feasting on fattening foods! The KFC craze started because Japanese citizens couldn&rsquot find whole turkeys or chickens at other markets. With some strategic marketing, Kentucky Fried Chicken launched its first Christmas meal in 1974, and last year, the company estimates they sold 240,000 Christmas party barrels--which include fried chicken, a salad, and chocolate cake. They&rsquore so popular, in fact, people often have to order them months in advance! With 510 calories, 7 grams of saturated fat, and more than 1,000 mg of sodium in an extra crispy chicken breast, this meal is a heart attack in a bucket.


World's Worst Holiday Foods

Just when you thought Grandma&rsquos Christmas sugar cookies and hot buttered rum were the worst waistline wreckers out there, these 12 holiday foods from around the world may, er, take the cake. Full of butter, sugar, and notoriously fatty ingredients, the only thing these international foods are giving this holiday season is the gift of girth. See what deep-fried, gravy-layered dish takes first prize for the worst holiday food in the world.

It&rsquos no secret that Germans love their meat, and Schäufele, a southern German dish, does this country proud. This fatty, often cured, pork shoulder dish is made at least two different ways: In Franconia, it's seasoned with salt, pepper, and spices, put in a casserole dish, and covered with root vegetables, onions, and beer. Afterward, it&rsquos smothered with gravy and served with potato dumplings and cabbage. In Baden, it&rsquos simmered in a bath of wine, water, vinegar, onions, and herbs for hours, then served with potato salad. Six ounces of roasted pork shoulder contain more than 450 calories and 14 grams of saturated fat, so this dish starts off with a high artery-clogging factor, but then add gravy and potato dumplings (a mere 300 calories per serving), and you&rsquore looking at a Christmas calorie bomb.

Though the Greeks are known for their heart-healthy Mediterranean diet, they seem to make an exception for the holidays. Loukoumades are pastries made of fried dough, soaked in sugary syrup or honey, then covered with cinnamon, and sometimes powdered sugar. According to authentic recipes, just one of these Greek doughnuts will cost you between 200 to 300 calories and more than 30 grams of sugar!

This meaty dish combines beef, pork, and sometimes lamb, plus salt, water, onions, and bay leaves. The result is a hearty meat dish that will set you back about 450 calories per serving, not to mention hefty doses of saturated fat from the not-so-lean stew meat! Often served with potatoes, this dish could easily put a dent in your calorie intake for the day. Be sure to save room for reindeer, another popular Finnish dish!

Forget buttered rum! Cubans have their own form of eggnog, made with condensed milk, rum, sugar, cinnamon or vanilla, lemon rind, and egg yolk. This frothy drink is like Christmas in a cup, but it will also cost you in calories. Some of the richest versions contain up to 500 calories per glass, plus two cups of sugar per recipe!

Even though it&rsquos not a public holiday, some regions in China celebrate Christmas-like traditions. One of the unhealthiest: Eating Peking duck. A Beijing specialty, Peking duck is a rich roasted duck dish that is covered in a tangy mixture of honey, ginger, and sometimes Hoisin sauce. Just six ounces of duck alone contains 354 calories and almost 10 grams of saturated fat! Add in the sodium-filled sauce and the common side dish of Mandarin pancakes, and you have a meal that won&rsquot go swimmingly with your diet.

South Americans don&rsquot mess around when it comes to indulging throughout the holidays. The pan de jamon is simple enough--it&rsquos a sandwich made of ham, bacon, raisins, and pimento-stuffed olives wrapped up in sweet, flaky dough. With about 1,000 mg of sodium in just three ounces of cured ham, your blood pressure will spike just looking at it! The nearly 500 calories in a small sandwich won&rsquot help you look svelte come New Year&rsquos Eve, either.

As if ground beef wasn&rsquot fatty enough, New Zealanders added gravy and baked it in pie dough to make a truly gut-busting holiday feast. Two mini pies contain at least 370 calories, plus a hefty chunk of sodium from the broth used in the filling and fat from the butter used to make the pastry exterior.

Filipinos make use of natural ingredients like coconut milk to make rich desserts. Bibingka is a type of rice cake made with sweet rice flour, sugar, clarified butter, and coconut milk, as well as eggs and vanilla extract, depending on the recipe. It&rsquos then baked and topped with butter and sugar. One serving will cost you more than 600 calories and 33 grams of fat!

This Portuguese fruitcake is typically eaten from Christmastime until the Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon January 6. But don&rsquot let the fruit fool you&mdashit&rsquos crystallized, meaning it&rsquos covered in sugary syrup. Certain versions, like the bolo rei de chocolate, up the calorie count with the addition of chocolate chips. A serving of traditional bolo rei is 1/20 of a cake, and this miniscule portion will cost you close to 300 calories! Just be sure you don&rsquot get the slice with the raw broad bean, or you&rsquoll have to buy the bolo rei next year.

Dating back several centuries, roast goose is a Christmas Eve tradition in France, as well as other parts of Europe (and even America!). A goose is all dark meat, meaning it&rsquos significantly fattier than other holiday birds like turkey. Just six ounces of roasted goose with the skin on contains more than 300 calories and 22 grams of fat--and that&rsquos without the stuffing or gravy. Tack on those two and you&rsquoll be the one who&rsquos stuffed.

Settled by Europeans, it&rsquos no surprise that South Africans kept up the tradition of serving deliciously creamy pudding as a Christmas dessert. Malvapoeding, or marshmallow pudding, combines sugar, butter, milk, and flour to make a pudding, then smothers it with a heavy cream and sugar-filled sauce, creating the spongy texture that gives it its name. One cup of this dessert contains a not-unusual 400 calories, but what&rsquoll wreck your diet are the whopping 13 grams of saturated fat and 30 grams of sugar.

An old fashioned bucket of KFC is Japan&rsquos Christmas &ldquospecialty.&rdquo Though Christmas is not a national holiday, and a very small percentage of the population is Christian, the Japanese join Americans in setting up Christmas trees, hosting parties, and feasting on fattening foods! The KFC craze started because Japanese citizens couldn&rsquot find whole turkeys or chickens at other markets. With some strategic marketing, Kentucky Fried Chicken launched its first Christmas meal in 1974, and last year, the company estimates they sold 240,000 Christmas party barrels--which include fried chicken, a salad, and chocolate cake. They&rsquore so popular, in fact, people often have to order them months in advance! With 510 calories, 7 grams of saturated fat, and more than 1,000 mg of sodium in an extra crispy chicken breast, this meal is a heart attack in a bucket.


World's Worst Holiday Foods

Just when you thought Grandma&rsquos Christmas sugar cookies and hot buttered rum were the worst waistline wreckers out there, these 12 holiday foods from around the world may, er, take the cake. Full of butter, sugar, and notoriously fatty ingredients, the only thing these international foods are giving this holiday season is the gift of girth. See what deep-fried, gravy-layered dish takes first prize for the worst holiday food in the world.

It&rsquos no secret that Germans love their meat, and Schäufele, a southern German dish, does this country proud. This fatty, often cured, pork shoulder dish is made at least two different ways: In Franconia, it's seasoned with salt, pepper, and spices, put in a casserole dish, and covered with root vegetables, onions, and beer. Afterward, it&rsquos smothered with gravy and served with potato dumplings and cabbage. In Baden, it&rsquos simmered in a bath of wine, water, vinegar, onions, and herbs for hours, then served with potato salad. Six ounces of roasted pork shoulder contain more than 450 calories and 14 grams of saturated fat, so this dish starts off with a high artery-clogging factor, but then add gravy and potato dumplings (a mere 300 calories per serving), and you&rsquore looking at a Christmas calorie bomb.

Though the Greeks are known for their heart-healthy Mediterranean diet, they seem to make an exception for the holidays. Loukoumades are pastries made of fried dough, soaked in sugary syrup or honey, then covered with cinnamon, and sometimes powdered sugar. According to authentic recipes, just one of these Greek doughnuts will cost you between 200 to 300 calories and more than 30 grams of sugar!

This meaty dish combines beef, pork, and sometimes lamb, plus salt, water, onions, and bay leaves. The result is a hearty meat dish that will set you back about 450 calories per serving, not to mention hefty doses of saturated fat from the not-so-lean stew meat! Often served with potatoes, this dish could easily put a dent in your calorie intake for the day. Be sure to save room for reindeer, another popular Finnish dish!

Forget buttered rum! Cubans have their own form of eggnog, made with condensed milk, rum, sugar, cinnamon or vanilla, lemon rind, and egg yolk. This frothy drink is like Christmas in a cup, but it will also cost you in calories. Some of the richest versions contain up to 500 calories per glass, plus two cups of sugar per recipe!

Even though it&rsquos not a public holiday, some regions in China celebrate Christmas-like traditions. One of the unhealthiest: Eating Peking duck. A Beijing specialty, Peking duck is a rich roasted duck dish that is covered in a tangy mixture of honey, ginger, and sometimes Hoisin sauce. Just six ounces of duck alone contains 354 calories and almost 10 grams of saturated fat! Add in the sodium-filled sauce and the common side dish of Mandarin pancakes, and you have a meal that won&rsquot go swimmingly with your diet.

South Americans don&rsquot mess around when it comes to indulging throughout the holidays. The pan de jamon is simple enough--it&rsquos a sandwich made of ham, bacon, raisins, and pimento-stuffed olives wrapped up in sweet, flaky dough. With about 1,000 mg of sodium in just three ounces of cured ham, your blood pressure will spike just looking at it! The nearly 500 calories in a small sandwich won&rsquot help you look svelte come New Year&rsquos Eve, either.

As if ground beef wasn&rsquot fatty enough, New Zealanders added gravy and baked it in pie dough to make a truly gut-busting holiday feast. Two mini pies contain at least 370 calories, plus a hefty chunk of sodium from the broth used in the filling and fat from the butter used to make the pastry exterior.

Filipinos make use of natural ingredients like coconut milk to make rich desserts. Bibingka is a type of rice cake made with sweet rice flour, sugar, clarified butter, and coconut milk, as well as eggs and vanilla extract, depending on the recipe. It&rsquos then baked and topped with butter and sugar. One serving will cost you more than 600 calories and 33 grams of fat!

This Portuguese fruitcake is typically eaten from Christmastime until the Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon January 6. But don&rsquot let the fruit fool you&mdashit&rsquos crystallized, meaning it&rsquos covered in sugary syrup. Certain versions, like the bolo rei de chocolate, up the calorie count with the addition of chocolate chips. A serving of traditional bolo rei is 1/20 of a cake, and this miniscule portion will cost you close to 300 calories! Just be sure you don&rsquot get the slice with the raw broad bean, or you&rsquoll have to buy the bolo rei next year.

Dating back several centuries, roast goose is a Christmas Eve tradition in France, as well as other parts of Europe (and even America!). A goose is all dark meat, meaning it&rsquos significantly fattier than other holiday birds like turkey. Just six ounces of roasted goose with the skin on contains more than 300 calories and 22 grams of fat--and that&rsquos without the stuffing or gravy. Tack on those two and you&rsquoll be the one who&rsquos stuffed.

Settled by Europeans, it&rsquos no surprise that South Africans kept up the tradition of serving deliciously creamy pudding as a Christmas dessert. Malvapoeding, or marshmallow pudding, combines sugar, butter, milk, and flour to make a pudding, then smothers it with a heavy cream and sugar-filled sauce, creating the spongy texture that gives it its name. One cup of this dessert contains a not-unusual 400 calories, but what&rsquoll wreck your diet are the whopping 13 grams of saturated fat and 30 grams of sugar.

An old fashioned bucket of KFC is Japan&rsquos Christmas &ldquospecialty.&rdquo Though Christmas is not a national holiday, and a very small percentage of the population is Christian, the Japanese join Americans in setting up Christmas trees, hosting parties, and feasting on fattening foods! The KFC craze started because Japanese citizens couldn&rsquot find whole turkeys or chickens at other markets. With some strategic marketing, Kentucky Fried Chicken launched its first Christmas meal in 1974, and last year, the company estimates they sold 240,000 Christmas party barrels--which include fried chicken, a salad, and chocolate cake. They&rsquore so popular, in fact, people often have to order them months in advance! With 510 calories, 7 grams of saturated fat, and more than 1,000 mg of sodium in an extra crispy chicken breast, this meal is a heart attack in a bucket.


World's Worst Holiday Foods

Just when you thought Grandma&rsquos Christmas sugar cookies and hot buttered rum were the worst waistline wreckers out there, these 12 holiday foods from around the world may, er, take the cake. Full of butter, sugar, and notoriously fatty ingredients, the only thing these international foods are giving this holiday season is the gift of girth. See what deep-fried, gravy-layered dish takes first prize for the worst holiday food in the world.

It&rsquos no secret that Germans love their meat, and Schäufele, a southern German dish, does this country proud. This fatty, often cured, pork shoulder dish is made at least two different ways: In Franconia, it's seasoned with salt, pepper, and spices, put in a casserole dish, and covered with root vegetables, onions, and beer. Afterward, it&rsquos smothered with gravy and served with potato dumplings and cabbage. In Baden, it&rsquos simmered in a bath of wine, water, vinegar, onions, and herbs for hours, then served with potato salad. Six ounces of roasted pork shoulder contain more than 450 calories and 14 grams of saturated fat, so this dish starts off with a high artery-clogging factor, but then add gravy and potato dumplings (a mere 300 calories per serving), and you&rsquore looking at a Christmas calorie bomb.

Though the Greeks are known for their heart-healthy Mediterranean diet, they seem to make an exception for the holidays. Loukoumades are pastries made of fried dough, soaked in sugary syrup or honey, then covered with cinnamon, and sometimes powdered sugar. According to authentic recipes, just one of these Greek doughnuts will cost you between 200 to 300 calories and more than 30 grams of sugar!

This meaty dish combines beef, pork, and sometimes lamb, plus salt, water, onions, and bay leaves. The result is a hearty meat dish that will set you back about 450 calories per serving, not to mention hefty doses of saturated fat from the not-so-lean stew meat! Often served with potatoes, this dish could easily put a dent in your calorie intake for the day. Be sure to save room for reindeer, another popular Finnish dish!

Forget buttered rum! Cubans have their own form of eggnog, made with condensed milk, rum, sugar, cinnamon or vanilla, lemon rind, and egg yolk. This frothy drink is like Christmas in a cup, but it will also cost you in calories. Some of the richest versions contain up to 500 calories per glass, plus two cups of sugar per recipe!

Even though it&rsquos not a public holiday, some regions in China celebrate Christmas-like traditions. One of the unhealthiest: Eating Peking duck. A Beijing specialty, Peking duck is a rich roasted duck dish that is covered in a tangy mixture of honey, ginger, and sometimes Hoisin sauce. Just six ounces of duck alone contains 354 calories and almost 10 grams of saturated fat! Add in the sodium-filled sauce and the common side dish of Mandarin pancakes, and you have a meal that won&rsquot go swimmingly with your diet.

South Americans don&rsquot mess around when it comes to indulging throughout the holidays. The pan de jamon is simple enough--it&rsquos a sandwich made of ham, bacon, raisins, and pimento-stuffed olives wrapped up in sweet, flaky dough. With about 1,000 mg of sodium in just three ounces of cured ham, your blood pressure will spike just looking at it! The nearly 500 calories in a small sandwich won&rsquot help you look svelte come New Year&rsquos Eve, either.

As if ground beef wasn&rsquot fatty enough, New Zealanders added gravy and baked it in pie dough to make a truly gut-busting holiday feast. Two mini pies contain at least 370 calories, plus a hefty chunk of sodium from the broth used in the filling and fat from the butter used to make the pastry exterior.

Filipinos make use of natural ingredients like coconut milk to make rich desserts. Bibingka is a type of rice cake made with sweet rice flour, sugar, clarified butter, and coconut milk, as well as eggs and vanilla extract, depending on the recipe. It&rsquos then baked and topped with butter and sugar. One serving will cost you more than 600 calories and 33 grams of fat!

This Portuguese fruitcake is typically eaten from Christmastime until the Dia Dos Reis&mdashDay of Kings&mdashon January 6. But don&rsquot let the fruit fool you&mdashit&rsquos crystallized, meaning it&rsquos covered in sugary syrup. Certain versions, like the bolo rei de chocolate, up the calorie count with the addition of chocolate chips. A serving of traditional bolo rei is 1/20 of a cake, and this miniscule portion will cost you close to 300 calories! Just be sure you don&rsquot get the slice with the raw broad bean, or you&rsquoll have to buy the bolo rei next year.

Dating back several centuries, roast goose is a Christmas Eve tradition in France, as well as other parts of Europe (and even America!). A goose is all dark meat, meaning it&rsquos significantly fattier than other holiday birds like turkey. Just six ounces of roasted goose with the skin on contains more than 300 calories and 22 grams of fat--and that&rsquos without the stuffing or gravy. Tack on those two and you&rsquoll be the one who&rsquos stuffed.

Settled by Europeans, it&rsquos no surprise that South Africans kept up the tradition of serving deliciously creamy pudding as a Christmas dessert. Malvapoeding, or marshmallow pudding, combines sugar, butter, milk, and flour to make a pudding, then smothers it with a heavy cream and sugar-filled sauce, creating the spongy texture that gives it its name. One cup of this dessert contains a not-unusual 400 calories, but what&rsquoll wreck your diet are the whopping 13 grams of saturated fat and 30 grams of sugar.

An old fashioned bucket of KFC is Japan&rsquos Christmas &ldquospecialty.&rdquo Though Christmas is not a national holiday, and a very small percentage of the population is Christian, the Japanese join Americans in setting up Christmas trees, hosting parties, and feasting on fattening foods! The KFC craze started because Japanese citizens couldn&rsquot find whole turkeys or chickens at other markets. With some strategic marketing, Kentucky Fried Chicken launched its first Christmas meal in 1974, and last year, the company estimates they sold 240,000 Christmas party barrels--which include fried chicken, a salad, and chocolate cake. They&rsquore so popular, in fact, people often have to order them months in advance! With 510 calories, 7 grams of saturated fat, and more than 1,000 mg of sodium in an extra crispy chicken breast, this meal is a heart attack in a bucket.



Commentaires:

  1. Maucage

    D'accord, l'idée remarquable

  2. Wilhelm

    Sujet gracieusement

  3. Malazuru

    Il ne peut y avoir aucune erreur ici?

  4. Shakazuru

    Je m'excuse, mais à mon avis, vous vous trompez. Je propose d'en discuter. Écrivez-moi dans PM, nous parlerons.



Écrire un message